Panasonic LUMIX GM5

Panasonic-Lumix-GM5Le Panasonic Lumix GM5, grand frère du GM1, arrive avec, ce que n’avait pas ce dernier, un viseur électronique et une griffe porte accessoire. Oh miracle, le GM1 était déjà prisé par beaucoup d’amateurs éclairés voir experts surtout par sa compacité, il possède le titre d’hybride à objectifs interchangeables le plus compact, le GM5 saura t il se faire un place sur ce secteur déjà bien concurrentiel.

le Panasonic Lumix GM5 mesure 5 mm de plus en hauteur et 6 mm de plus en épaisseur, néanmoins, pour une prise en main parfaite, nous vous conseillons d’investir dans une petite poignée aluminium DMW-HGR1 (la même que celle du GM1). Le Lumix GM5 a également pris 100 grammes supplémentaires par rapport à son aîné  avec un total de 411 grammes, objectif, batterie et carte mémoire inclus, ce qui n’est pas un drame et la qualité de finition reste très bonne.

Véritable nouveauté du GM5, le viseur est de type LCD et compte 1 166 000 points, avec correction de -4 à +4 dioptries. Les couleurs sont assez saturées comme généralement chez Panasonic. Pour conserver la hauteur du boîtier, les ingénieurs de Panasonic ont modifié l’afficheur LCD tactile, dont la diagonale est toujours de 7,5 cm, en la faisant passer du ratio 3:2 au 16:9 avec pour conséquence une définition baissant de 1 036 000 points à 921 000 points.

Le flash intégré du GM1 disparaît, mais il est remplacé par une griffe porte accessoire qui permettra, entre autres, d’y fixer le flash externe fourni dans la boîte lors de l’achat de l’appareil. Panasonic a intégré deux touches personnalisables Fn1 et Fn2, respectivement attribuées par défaut au Wi-Fi et à la bascule viseur/écran. Une molette cliquable fait son apparition et permet facilement de changer ouverture, vitesse et même mise au point. Un mode panoramique par balayage fait également son apparition .

La réactivité des G chez Panasonic n’est plus à démontrer. En mode SH (uniquement disponible en JPG), le GM5 dégaine à une cadence de 37 vues par seconde, sur un total de 40  images successives ! En mode H, que ce soit en RAW ou JPG, le GM5 peut se vanter de 5,8 vues par seconde et, en modes L et M (avec suivi autofocus), la cadence reste de 4,3 vues par seconde.

L’électronique gérant l’imagerie du GM5 n’évolue pas par rapport au GM1 : le GM5 garde le capteur CMOS de 16 Mpx et le processeur Venus Engine, la qualité d’image reste identique et toujours très bonne, c’est à dire détaillée et fine. Côté sensibilité, vous pourrez jouer avec les 3200 iso sans gros problème.

Quant à la vidéo, la qualité d’image évolue peu par rapport au GM1 et reste propre, bien détaillée, bien exposée avec un son stéréo correctement restitué, l’autofocus en continu fonctionne avec souplesse et précision et il sera possible d’opter pour du 24p, 25p, 30p, 50p, 50i ou 60p.

Le Lumix GM5 saura séduire par sa compacité, sa qualité de fabrication, sa qualité d’image et par son viseur intégré et en améliorant tout simplement le GM1 déjà fort apprécié.

Frederik Gravier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.