Nikon D500, l’APS-C Pro

Nikon D500, petit frère APS-C du Nikon D5

Nikon D500, petit frère APS-C du Nikon D5

Que ceux qui attendaient le Nikon D400 soient rassurés ! Certes, il aura fallu attendre longtemps pour avoir le descendant du Nikon D300 et D300s, ce dernier datant de juillet 2009 ! Longtemps appelé D400, il s’appelle désormais le Nikon D500 annoncé en même temps que le Nikon D5.

D’ailleurs, ceci ne vous rappelle rien ? Comme en 2007, Nikon annonce le D3, le premier reflex numérique 24×36 de la marque, accompagné d’un modèle à la construction similaire, mais doté d’un capteur APS-C, le D300. Plus de 8 ans après, Nikon tente à nouveau un doublé avec le D500, sorte de D5 équipé d’un capteur APS-C. Voici donc le nouveau APS-C Pro de chez Nikon. Personne ne l’a vu venir, le secret fut bien gardé, mais l’attente semble être récompensée tant les performances sur le papier semblent être au rendez-vous.

À commencer par l’autofocus repris du D5, qui bénéficie lui aussi de l’AF à corrélation de phase reposant sur 153 points, dont 99 en croix, et 15 actifs à f/8. La sensibilité du collimateur centra est de -4 IL.

Le D500 annonce une rafale de 10 images par seconde et tout comme le D5, ce nouveau boitier peut digérer 200 RAW en 14 bits grâce notamment à un slot pour une carte XQD. D’ailleurs, Nikon semble vouloir généraliser ce format de carte même si le D500 embarque un deuxième slot au format SD.

Par contre, nous aurions pu nous attendre à du 24Mpx concernant le capteur, ce ne sera pas le cas puisque Nikon a équipé le D500 d’un nouveau Cmos de 20 Mpxl. Et contrairement au capteur de 24 Mpxl du D7200, il ne sera pas bridé : rappelons que sur ce dernier, le passage aux sensibilités extrêmes s’accompagne d’une obligation à photographier en noir et blanc… et que pour accéder à la cadence maximale en 1080p, un redacadrage du capteur (1,3x) était nécessaire. Le passage au processeur Expeed 5 y ait certainement pour quelque chose. La plage de sensibilité native s’étend de 100 à 51 200 Iso, avec la possibilité d’accéder à une sensibilité de 1 640 000 Iso !

Quant à la vidéo, tout comme son grand frère, la vidéo 4K fait partie du voyage, avec la possibilité de tourner en 4K, à 24, 25 ou en 1080p à 50 im/s. Prises casque et micro sont bien présentes sur le côté, et il est possible de filmer sur un enregistreur externe via la sortie HDMI, sans compression. Tout comme le D750, l’écran de 3,2 pouces et 2,36 Mpts est orientable sur un axe vertical avec désormais la possibilité d’agir tactilement sur les réglages ou la mise au point… en revanche, on déplore toujours l’absence de focus peaking. Cependant, vous pouvez régler le zébra, le diaphragme (chose impossible pendant le tournage sur le D7200) et garder un œil sur le vumètre pendant l’enregistrement.

Au dos, on apprécie l’arrivée d’un joystick pour piloter les collimateurs, un attribut jusqu’ici réservé aux D à un chiffre. Surtout, on note le retour du trèfle, au niveau du barillet de modes de prise de vue, comme sur les D300s et D700. Exit la roue dédiée aux modes PASM. À la place, un accès direct aux réglages des modes, à la balance des blancs, aux types de fichiers et aux modes de mesure de l’exposition. La roue située en dessous donne accès aux différents modes Rafale, et silencieux. Le viseur couvre 100% du champ et offre un grossissement 1x.

Par contre, le D500 est privé de flash intégré ! Une première sur un reflex APS-C signé Nikon.

Nikon ne pouvait pas ne pas connecter ses nouveaux boîtiers. Grâce à un nouvel environnement baptisé SnapBridge : le boîtier, en plus d’une fonction WiFi, communique avec les appareils mobiles en Bluetooth de façon permanente, via la technologie Low Energy, afin de transférer automatiquement des images de 2 Mo maximum. Pour des fichiers plus gros, le WiFi prendra automatiquement le relais.

À noter le rétroéclairage des touches (tout comme sur le D5), incluant le trèfle sur le dessus.

Depuis le temps que nous attendions cela, il est enfin là ! De par ses caractéristiques, le D500 a tout pour prétendre au titre de reflex le plus performant sur le segment APS-C. Ce qui pose à nouveau la question de l’APS-C face au Plein Format, vers quel format de capteur se tourner ? Réponse que je tenterai de vous donner prochainement dans un comparatif entre les deux formats.

Quant à la disponibilité, la commercialisation du D500 se fera en même temps que le D5, soit courant mars au tarif de 2300.-

  •   Capteur : Cmos 23,5 x 15,6 mm, 20 Mpxl
  •   Définition maximale : [3/2] 5568 x 3712 pixels
  •   Coefficient multiplicateur : 1,5x
  •   Sensibilité : 100 à 51 200 Iso, jusqu’à 1 640 000 Iso
  •   Vidéo : 4K à 24, 25 ou 30 im/s ; 50 im/s en 1080p
  •   Formats de fichiers : Jpeg, Raw (Nef) 12 ou 14 bits, Mov
  •   Protection du boîtier : oui
  •   Stabilisateur : –
  •   Wi-Fi : Transfert de fichiers et déclenchement à distance
  •   GPS : –
  •   Monture : Nikon F avec moteur AF et couplage AI
  •   Mise au point auto. : Corrélation de phase sur 153 points (99 en croix), sélection individuelle, groupée ou automatique ; sensibilité du collimateur central à -4 IL ; à -3 IL sur tous les autres
  •   Mise au point  : Manuelle ou automatique simple ou continue, suivi 3D
  •   Mode d’exposition : Auto, sans flash, PASM, scènes (7), personnalisé (2)
  •   Exposition : Multizone 3D III, pondérée centrale sur 8, 15 ou 20 mm, ponctuelle sur point AF sélectionné
  •   Compensation d’exposition : +/- 5 IL par 0,3 IL
  •   Vitesse : 1/8 000 à 30 s , B, T
  •   Rafales : 10 im/s
  •   Balance des blancs : NC
  •   Flash intégré : –
  • Visée : Reflex 100 %, 1,0x, dégagement 16 mm
  •   Moniteur : LCD 3,2 pouces, 2,36 Mpts, orientable et tactile
  •   Stockage : 1 SD et 1 XQD
  •   Interfaces : USB 3, HDMI non compressée, accessoires, micro, casque, griffe flash
  •   Alimentation : accu Li-Ion EN-EL15
  •   Dimensions / Poids  : 147 x 115 x 81 mm / 860 g

Frederik Gravier

Passionné depuis plus de 15 ans par la photographie, les appareils photo, les drones, la vidéo et l'image en général, j'en ai fait mon métier et depuis quelques années, je vous fais partager cette passion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.