Comprendre les masques de fusion dans Photoshop

Carte-Postale-Montreux-01Pour bien comprendre les masques de fusion, revenons tout d’abord sur la notion de calques, les calques dans Photoshop sont comme une rame de papier, soit un empilement de feuilles l’une sur l’autre. Imaginez qu’une feuille, disons plutôt calque soit transparent et nous permette de voir celui de dessous sachant que nous pouvons également modifier l’opacité de celui-ci.

Chaque calque va nous servir à différentes opérations telles que la composition d’images multiples, un réglage de courbes et/ou de niveau, un style, un effet, etc..

Le principal avantage de ces calques est de pouvoir modifier et retoucher une photo de manière non destructrice. Par exemple, vous pouvez avoir un calque de réglage embarquant des réglages de niveaux qui s’appliquent aux calques places en dessous, ainsi vous ne modifiez pas directement les pixels de l’image située dessous.

Un type de calque spécial, appelé objet dynamique, permet de contenir un ou plusieurs calques de contenu. Vous pouvez transformer (mettre à l’échelle, incliner ou remodeler) un objet dynamique sans toucher directement aux pixels de l’image.A noter que les objets dynamiques peuvent contenir des effets de filtre dynamique qui vous permettent d’appliquer de façon non destructrice des filtres aux images pour pouvoir peaufiner ou supprimer ultérieurement l’effet de filtre.

Vous pouvez également regrouper vos calques dans différents groupes.

Un masque de fusion est toujours associé à un calque, ce qui va vous permettre de cacher ou d’isoler une ou plusieurs zones de l’image, un masque de fusion est une image bitmap qui dépend de la résolution et qui peut être modifié à l’aide des outils de peinture et de sélection. Ces derniers vont vous permettre de peindre en noir pour masquer une zone, en blanc pour laisser visible une zone, en niveaux de gris pour jouer sur l’opacité de la zone sélectionnée.

Vous pouvez ajouter un masque à un calque et l’utiliser pour masquer des parties du calque et faire apparaître les calques en dessous. Le masquage de calques est une technique de composition utile pour combiner plusieurs photos en une seule image ou supprimer une personne ou un objet d’une photo.

Masque-Fusion-7Passons maintenant à la mise en pratique !

Pour simplifier les choses et y voir plus clair, j’ai classé les différents éléments que je souhaite importer dans cette carte postale, en groupes. Je sélectionne ensuite le groupe dans le panneau des calques tout en ayant sélectionné la zone que je souhaite laisser apparente avec l’outil sélection. Je clique ensuite sur “Ajouter un masque de fusion” dans le panneau des calques.

J’effectue la même opération avec un deuxième groupe. Vous remarquerez l’utilisation des repères pour sélectionner correctement les zones à laisser apparentes.

J’effectue la même opération avec le troisième groupe. J’attire votre attention sur le fait que j’ajoute le masque de fusion sur le groupe et non pas sur la photo intégrée dans le groupe ou dans ce cas précis le texte que j’ai sélectionné auparavant avec l’outil de sélection. Je rends ensuite invisible le calque de mon texte. J’ajoute ensuite un style de calque sur mon groupe incluant un contour, une ombre interne et une ombre portée.

Je rajoute quelques éléments pour terminer ma carte postale. Les masques de fusion, comme vous avez pu le voir, sont vraiment utiles dans la composition pour combiner plusieurs photos en une seule image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Panier

Abonnez-vous à notre newsletter




Swiss-Photos est un site dédié à la photo qui propose régulièrement des articles, tests et reportages. Swiss-Photos propose également l’édition de photographies prises en Valais sur différents supports (Photo sur toile, sur alu ou tirages d’art et prochainement des cartes postales). N’hésitez pas à me contacter si vous cherchez un photographe spécialisé dans la prise de vues de paysage et événementiel.

L’analphabète de demain ne sera pas celui qui ignore l’écriture, mais celui qui ignore la photographie. László Moholy-Nagy 1928

L’illettré de demain pourrait bien être celui qui possède le plus gros, le plus beau stylo-photo… Olivier C. 2020

Fait avec passion depuis 2015 © swiss-photos 2020

Untitled Document Facebook Twitter Instagram Flickr YouTube