Choisir, Débuter et apprendre à piloter un drone Part 2

Vous avez fait votre choix et vous venez d’effectuer vos premiers vols avec votre drone. J’attire votre attention sur quelques règles élémentaires avant tout décollage :

  • assurez-vous qu’il n’y ait personne autour de vous dans un rayon de 5 mètres. 
  • Assurez-vous de connaître votre environnement, dénivellation et obstacles tels que des arbres ou des lignes électriques ou tout autre obstacle. Volez de préférence dans des zones dégagées.
  • Avant de décoller, assurez-vous du bon calibrage de votre compas et d’une bonne réception satellitaire
  • Faites décoller votre drone devant vous et plus précisément le dos de celui-ci tourné vers vous.
  • Il faut voler de manière sûre et responsable, en cas de doute, n’hésitez pas à faire revenir votre drone et atterrir.
  • N’oubliez pas que vous ne devez pas dépasser 150 mètres d’altitude par rapport à votre point de décollage et qu’il faut toujours garder votre drone en visuel.

Le but pour tout utilisateur de drone est de s’entraîner régulièrement afin d’améliorer ses compétences et devenir un pilote confirmé afin de réaliser de fabuleuses vidéos.

Nous allons donc voir quelques figures d’entraînement que je réalise moi même régulièrement afin de progresser.

J’attire votre attention sur le fait qu’on ne pilote pas au pouce (on fait tous l’erreur) mais avec deux doigts pour chaque joystick, en l’occurrence avec le pouce et l’index pour une meilleure précision de pilotage, essayez vous verrez ! Je vous conseille également un tour de cou pour le pilotage de votre drone, celui-ci soutiendra la télécommande et vos doigts ne seront concentrés que sur le pilotage.

Une fois que vous vous êtes familiarisé avec les commandes pour les manœuvres basiques, nous allons voir quelques figures.

Choisir, Débuter et apprendre à piloter un drone Part. 2

Le but pour tout utilisateur de drone est de s’entraîner régulièrement afin d’améliorer ses compétences et devenir un pilote confirmé afin de réaliser de fabuleuses vidéos.

Commençons par une figure simple soit le carré. Nous allons utiliser que le stick droit pour réaliser ce carré. Avancez (stick vers le haut) puis latéral droite (stick à droite) puis en arrière (stick vers le bas) puis latéral gauche (stick à gauche) et vous devez revenir à votre point de départ. Vous remarquerez que l’avant du drone ne change pas de cap et qu’avec un peu de pratique en maniant avec précision ce stick droit, vous allez pouvoir arrondir les angles, car les sticks ne se manœuvrent pas seulement à 90 degrés. Vous allez vous rendre compte que progressivement vous allez pouvoir orienter votre stick droit et donc votre drone progressivement dans la direction suivante en passant progressivement d’un axe vers le suivant sans revenir au point mort de votre stick.

Nous allons continuer par ce que j’appelle le carré oblique, nous allons effectuer un carré tout en gardant l’avant du drone dans le sens de la marche. Avancez puis stoppez, faites pivoter d’un quart de tour sur la droite puis réavancez puis pivoter et ainsi de suite pour bien décomposer la manœuvre. Une fois que vous effectuez correctement cet exercice, le but du jeu maintenant va être de fusionner les deux manœuvres, le pivotement et l’avancée du drone tout en ne s’arrêtant pas et en essayant de garder une vitesse homogène. Et c’est bien là toute la difficulté de la manœuvre, car il va falloir doser votre vitesse tout en pivotant… L’étape suivante va consister à réaliser un cercle parfait, c’est-à-dire avancer et pivoter tout doucement pour réaliser un cercle le plus uniforme possible, c’est-à-dire que vous allez jouer avec le stick droit pour avancer et le stick gauche pour le faire pivoter et donc imprimer une trajectoire de cercle.

Nous allons corser un peu plus l’exercice du cercle avec pour but d’orienter le nez du drone et donc la caméra vers le centre de l’appareil. Vous allez donc vous déplacer latéralement avec le stick droit vers la droite ou la gauche et légèrement pivoter dans le sens contraire avec le stick gauche pour imprimer un cercle uniforme et ainsi essayer de garder un cadrage centré sur le centre du cercle. Déposez par exemple un repère au sol au centre de votre cercle et essayez de garder celui-ci toujours au centre de votre retour vidéo en ayant abaissé votre caméra suivant la hauteur à laquelle se situe votre drone.

Un autre exercice sympathique à réaliser et le 8. Commencez d’abord uniquement avec le stick droit et essayer de réaliser un 8 uniforme. Bien évidemment, le nez du drone sera toujours orienté dans la même direction. Une fois cet exercice réussi plusieurs fois, nous allons orienter le nez du drone dans le sens de la course, tout va se jouer dans un bon dosage entre l’avancée, le déplacement latéral et le pivotement du drone. Et pour terminer, essayez d’orienter le drone vers le centre de chaque cercle enchaîné…

Un autre exercice que je fais régulièrement qui peut se révéler intéressant pour filmer une voiture ou un train en mouvement et latéralement, est de voler parallèlement à la trajectoire de la voiture est, une fois arrivé à son niveau, de pivoter tout en gardant la même trajectoire parallèle et de garder la voiture au centre de son cadrage vidéo. On peut aussi l’effectuer dans le sens inverse suivant le travelling vidéo désiré.

Jusqu’ici, nous avons volé uniquement sur le même plan. Nous allons introduire maintenant le fait de pouvoir monter ou descendre en altitude… J’en vois déjà soupirer, rires ! 

On peut reprendre les premiers exercices et les effectuer en montant ou en descendant. Vous pouvez ensuite imaginer toutes les variations possibles et imaginables. Je vous conseille de travailler la spirale ascendante ou descendante, le but étant d’effectuer un cercle en montant tout en gardant le cadrage de la caméra vers le centre de la spirale. Petite difficulté supplémentaire, celle de pouvoir gérer l’inclinaison de la caméra au fur et à mesure de la hauteur par rapport à votre sujet…

Vous l’aurez compris et je ne cesse de le répéter, la qualité de votre pilotage fera la qualité de vos cadrages et enchaînements vidéo.

Il existe des applications qui permettent de paramétrer vos vols et d’effectuer automatiquement la parfaite rotation et la parfaite trajectoire autour d’un point donné que vous souhaitez filmer. Oui cela peut être bien si effectivement, on n’a pas forcément le temps d’effectuer plusieurs vols mais n’oubliez pas de vous entraîner, car il est beaucoup plus intéressant et gratifiant de réussir son vol et son cadrage que d’appuyer sur un bouton et d’aller boire une bière en attendant… 

Voilà donc pour cette deuxième partie concentrée sur le pilotage. N’oubliez pas bien sûr d’observer toutes les règles de sécurité et bien sûr, les règles émises par l’Office Fédérale de l’Aviation Civile que vous trouverez, si vous les ignorez encore, sur leur site internet. Si vous devez voyager à l’étranger et emmener votre drone, renseignez-vous sur la législation en vigueur dans le pays concerné, la Suède par exemple vient d’interdire tout récemment le vol des drones équipés de caméra… Cela serait ballot de se faire confisquer son jouet…

Vous volez depuis un certain temps et vous avez acquis un certain niveau de pilotage, faites-nous donc partager vos astuces et vos expériences de vol dans les commentaires ci-dessous…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.