L’analphabète de demain ne sera pas celui qui ignore l’écriture, mais celui qui ignore la photographie." , László Moholy-Nagy.

Panasonic GX9, retour du flash popup

Panasonic a dévoilé le GX9 qui reprend sans grande surprise, des éléments du GH5 et G9. Il y a de quoi se perdre dans la gamme hybride de Panasonic, nous avons les G qui s’apparente à de petits reflex, les GX à de gros compacts, les GH spécialisés pour la vidéo, et les GM à des petits compacts.

Découvrons aujourd’hui le successeur du GX8, soit le GX9.

Du point de vue ergonomique, Panasonic a opéré un réaménagement sur l’épaule droite du boitier, on notera l’arrivée d’un petit grip ajouté au dos de l’appareil permettant une meilleure préhension. La molette déclencheur reprend une place sur le corps du boitier tandis que le GX9 conserve le double barillet pour choisir à la fois le mode d’exposition (PSAM, mode scène, vidéo, panoramique par balayage…) et opérer une correction d’exposition sur +/- 3 IL. Le levier de mise sous tension se retrouve, lui, repoussé à l’arrière et intègre désormais la commande d’enregistrement direct en vidéo. Ce réaménagement permet le retour d’un flash pop-up sur la série GX.

Le GX9 hérite donc du capteur Live MOS de 20 Mpxl des Lumix GH5 et G9, dénué de filtre passe-bas, et associé au processeur Venus Engine avec une sensibilité maximale de 25 600 Iso. Le GX9 embarque une double stabilisation (mécanique + optique) d’image sur cinq axes, mais en version 1, les plus hauts de gamme embarquent la version 2, le système est aujourd’hui compatible avec une vingtaine d’optiques Panasonic.

Quelques ajustements ergonomiques permettent le retour du flash popup

L’utilisation d’un obturateur électromagnétique permet de réduire les vibrations de 90 % par rapport à un obturateur à ressort classique. Quant à la vitesse d’obturation, le Lumix GX9 grimpe au 1/4000s (Le G9 a un obturateur mécanique au 1/8000s) en utilisation mécanique et jusqu’au 1/16 000s en utilisation électronique. Ce qui permet une mise au point rapide en 0.07 s grâce à l’utilisation de la technologie Depth From Defocus et autorise des modes rafales à 9 im/s en AFS et 6 im/s en AFC. Il ne s’agit toutefois pas de la dernière version qui analyse les images à 480 i/s, mais à 240 i/s.

Le viseur toujours inclinable et marque de fabrique de la série GX progresse et passe de 2360 kpts à 2760 kpts. A noter que celui-ci passe en LCD et non plus en Oled comme sur le GX8. Le GX9 abandonne également l’écran monté sur rotule au profit d’un modèle sur double charnière qui offre une inclinaison vers le haut à 80° et vers le bas jusqu’à 45°. Toujours tactile, celui-ci passe à 1240 kpts.

Pas de bouleversement du côté de la vidéo avec la possibilité de capter en UHD à 30/25/24p. Pour atteindre 60/50p, il faudra donc basculer en Full HD.

L’autonomie annoncée est de 250 vues. Cependant, le mode ECO permettrait d’améliorer l’autonomie pour atteindre 900 vues. A savoir que ce mode ECO met le boîtier en veille dès que le viseur n’est plus utilisé après un certain laps de temps que l’on pourra définir. Le GX9 dispose toujours des filtres créatifs, mais s’enrichit également d’un nouveau mode monochrome baptisé L. Monochrome D.

Le Lumix GX9 dispose de la fonction Photo 4K qui permet de capturer des images à 30 im/s et d’en extraire la meilleure photo en 8 Mpxl. Cette fonction est désormais associée à la fonction de Marquage automatique qui facilite le processus en marquant pendant la rafale les photos qui présentent une différence notable (en mode Priorité visage ou Mouvement du sujet). Le Lumix GX9 offre également la possibilité de créer une composition de séquence en fusionnant les photos souhaitées extraites de la rafale 4K pour n’en faire qu’une seule directement sur l’appareil et sans processus de retouche particulier. La fonction Post Focus permet aussi de sélectionner la zone de mise au point tandis que la fonction Focus Stacking autorise la fusion de plusieurs zones de mise au point. L’utilisateur n’a ainsi plus besoin d’effectuer une mise au point précise lorsqu’il prend sa photo, l’appareil pouvant la définir après la prise de vue.

Le GX9 intègre une puce Wi-Fi et une autre Bluetooth pour faciliter l’appairage des boîtiers. Malheureusement, il n’est toujours pas possible d’utiliser le Bluetooth pour transférer les images, il faut donc impérativement passer par la connexion Wi-Fi plus énergivore pour recevoir les fichiers sur un smartphone ou une tablette.

Le GX9 sera disponible au début du mois d’avril en noir ou noir/argent au tarif de CHF 799.- Différents kits seront également proposés :

GX9 + 12-32 mm f/3,5-5,6 à CHF 899.-

GX9 + 12-60 mm f/3,5-5,6 à CHF 999.-

GX9 + 12-32 mm f/3,5-5,6 + 35-100 mm f/4-5,6 à CHF 1 099.-

GX9 + 14-140 mm f/3,5-5,6 à CHF 1 199.-

 

  • Capteur : Live Mos 13 x 17,3 mm sans filtre passe-bas
  • Définition maximale : 21,77 megapixels/20,30 megapixels
  • Montures : Micro 4/3
  • Sensibilités : 10 à 25 600 Iso (jusqu’à 6400 Iso en vidéo)
  • Vidéo : 4K UHD 24 ou 25 ou 30 im/s, Full HD 24 à 60 im/s
  • Formats de fichiers : JPEG, RAW, MP4 (4K Photo), AVCHD Progressive, AVCHD (Audio Dolby Digital 2 ch) MP4 (audio AAC 2 ch)
  • Stabilisateur : Double stabilisation (Dual IS) sur 5 axes
  • Viseur : électronique orientable, 2760 kpts, 0,7 x (équivalent 35 mm)
  • Moniteur : LCD 7,6 cm orientable et tactile, 1 240 kpts
  • Flash intégré : pop-up intégré TTL, Auto, Auto/Correction yeux rouges, Forcé On, Forcé On/Correction yeux rouges, Synchro lente, Synchro lente/Correction yeux rouges, Forcé Off Avec modes iAet iA+ seulement.
  • WiFi/Bluetooth : WiFi IEEE 802.11b/g/n WPA/WPA2 mode infrastructure – Bluetooth v4.2 BLE (Bluetooth Low Energy)
  • Autofocus : autofocus à détection de contraste avec DFD sur 49 zones, détection de l’œil, détection de visage, MAP tactile
  • Vitesses : 1/4000s à 60 s – 1/16000s en obturation électronique – Pose B
  • Rafales : 9 im/s (AFS)/6 im/s (AFC) mécanique – 9 im/s (AFS)/6 im/s (AFC) numérique
  • Balance des blancs : Auto (2), préréglages (5), perso (4), T°
  • Photo 4K : Pré rafale 4K : 30 im/s (env. 2s) – Rafale 4K : 30 im/s (max 29 mn 59s) – Rafale 4K (S/S) : 30 im/s (max 29 mn 59s)
  • Vidéo 4K- Full HD : [4K] 3840×2160 / 30p, 100Mbps / 25p, 100Mbps / 24p, 100Mbps – [Full HD] 1920×1080 / 60p, 28Mbps / 50p, 28Mbps / 30p, 20Mbps / 25p, 20Mbps
  • Stockage : SD/SDHC/SDXC (compatible UHS-I, UHS-II Class 3)
  • Interfaces : USB 2.0, Micro HDMI Type D
  • Alimentation : Li-ion (7,2 V 1025 mAh) jusqu’à 900 photos en mode Eco du viseur
  • Dimensions : 124 x 72,1 x 46,8
  • Poids : 450 g boîtier nu sans carte

Frederik Gravier

Passionné depuis plus de 15 ans par la photographie, les appareils photo, les drones, la vidéo et l'image en général, j'en ai fait mon métier et depuis quelques années, je vous fais partager cette passion !

Les derniers articles par Frederik Gravier (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter


Twitter

Discussions

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#4) Application request limit reached
Type: OAuthException
Code: 4
Please refer to our Error Message Reference.
Aller à la barre d’outils