L’analphabète de demain ne sera pas celui qui ignore l’écriture, mais celui qui ignore la photographie." , László Moholy-Nagy.

Canon EOS RP, l’hybride plein format léger

Moins de 500 g et moins de 1 500 .-, disons le tout de suite, Canon semble vouloir récupérer des parts de marché occupées depuis environ 5 ans par Sony, en dévoilant le Canon RP, petit frère du Canon R sorti en septembre dernier, un peu à l’image des Canon 6D Mark II et 5D Mark IV. Certes, Canon a pris son temps pour venir sur le marché de l’hybride plein format…

Résumons le Canon R : Un capteur de 30 Mpxl, un viseur Oled de 3,69 Mpts et un autofocus à 5 655 collimateurs, un tarif d’environ 2 500.-.

Quant au Canon RP : Un capteur de 26 Mpxl, le viseur Oled n’est pas celui de l’EOS R, on se contente de 2,36 Mpts (dégagement oculaire de 22 mm et grossissement 0,70x) et le système autofocus repose sur le système Dual Pixel AF à détection de phase à 4779 points (contre 5 655 collimateurs sur l’EOS R), celui-ci couvre 88 % de la surface du capteur à l’horizontale et 100 % à la verticale. Le Canon RP intègre également le processeur Digic 8. L’obturateur électronique « tape » à 1/4000 s avec une cadence à 5 im/s en One Shot et 4 im/s en Ai Servo, un mode silencieux existe, mais il faudra aller le chercher dans une mode scène. Le Canon RP pourra ainsi enregistrer jusqu’à 50 RAW sans interruption avec une carte SD de type UHS-II.

La plage de sensibilité Iso du Canon RP s’étend de 100 à 40 000 Iso en natif et peut être étendue de 50 à 102 400 Iso. 

La vidéo 4K UHD fait partie du voyage, mais seulement à 25 im/s, et s’accompagne d’un recadrage 1,74x, comme sur le 5D Mark IV ou l’EOS R. La sortie HDMI autorisera un tournage en 4:2:2 8 bits (10 bits sur l’EOS R). En 1080p, on accède à 50 im/s, mais cette définition ne permet pas l’utilisation des optiques EF-S, via la bague. Toujours pas de stabilisation mécanique, mais un stabilisateur électronique sur cinq axes fait son apparition avec un gain de 5 IL revendiqué par Canon.

Les mensurations sont modestes (132,5 x 85 x 70 mm / 485 g), le Canon RP repose sur un châssis en alliage de magnésium et dispose de nombreux joints d’étanchéité, et pourtant, le Canon RP accuse seulement 485 g sur la balance. Nous retrouvons l’ergonomie du R mis à part la Touch Bar qui a disparu. Cependant, un joystick pour le déplacement des collimateurs n’est toujours pas d’actualité, il faudra utiliser le trèfle habituel. L’écran tactile LCD de 3 pouces et 1.04 Mpts pourra également remplir ce rôle.

Toujours dans un souci de miniaturisation, Canon n’a pas intégré de panneau LCD sur le dessus de l’appareil

Talon d’Achille sur beaucoup d’hybrides même si ces derniers ont beaucoup progressé ces dernières années, Canon ne déroge pas à la règle et propose une autonomie d’environ 250 vues, ce qui est une peu léger. Ceci est dû en partie, miniaturisation oblige, au choix de la batterie, en l’occurrence, la LP-E17 qui pourra être rechargée directement sur le boîtier.

L’EOS RP sera disponible dans toutes les bonnes crèmeries fin février au prix de 1499.- CHF avec la bague adaptatrice pour les optiques EF/EF-S. Un kit sera également proposé avec le zoom RF 24-105 mm f/4L IS USM, au tarif de 2499.- CHF. La poignée optionnelle EG-E1 quant à elle, coûtera elle 75.- CHF et sera proposée en bleu, rouge ou noir.

Frederik Gravier

Passionné depuis plus de 15 ans par la photographie, les appareils photo, les drones, la vidéo et l'image en général, j'en ai fait mon métier et depuis quelques années, je vous fais partager cette passion !

Les derniers articles par Frederik Gravier (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter


Twitter

Discussions

Aller à la barre d’outils