L’analphabète de demain ne sera pas celui qui ignore l’écriture, mais celui qui ignore la photographie." , László Moholy-Nagy.

Test du Canon EF 16-35 mm f/2,8L III USM

Le précédent modèle datait d’il y a presque 10ans, montée des capteurs en résolution oblige, Canon à dû revoir sa copie et nous propose donc la troisième version de son Canon EF 16-35 mm f/2.8L III USM.

La construction optique du Canon EF 16-35 mm f/2,8L III USM est toujours de  16 lentilles réparties en 11 groupes contre 12 précédemment. Le diaphragme évolue et passe ainsi à 9 lamelles contre 7 précédemment. La distance de mise au point minimale est inchangée à 28 cm. Canon a conservé la motorisation ultrasonique USM ainsi que la protection contre les insertions de poussières et les ruissellements et propose toujours une ouverture constante à f/2.8. Ce nouveau Canon EF 16-35 mm f/2.8L III USM affiche désormais des mensurations de 88,5 x 127,5 mm et pèse 790 g.

Canon EF 16-35 mm f/2,8L III USM

1/125s 16mm f/2.8 ISO 640

Je n’ai pas pu m’empêcher de le monter sur un Canon 5D Mark IV et partir à main levée dans un magasin pour le tester pendant une petite heure. Vous me direz que ce n’est peut être pas assez pour effectuer un test complet mais je vous répondrai que cela est suffisant pour se faire une idée objective (oh, la blague du jour) sur ce nouveau venu.

De prime abord, l’objectif paraît imposant avec ses 13 cm de long et 9 de diamètre et a pris 150 g par rapport à la précédente génération. Monté sur un 5D Mark IV, l’équilibre n’est pas mauvais mais on sent l’effet plongeant de l’objectif, ce qui pour ma part ne m’a pas posé de problèmes. A noter que c’est un objectif  à encombrement constant, ses dimensions ne changent pas en fonction de la focale ou de la distance de mise au point, seul le bloc frontal se déplace à l’intérieur de l’objectif. La qualité de fabrication est irréprochable, c’est de la série L, le toucher est sympa, l’objectif étant réalisé dans un bon et solide plastique granuleux et bénéficie d’une construction tout temps. La bague de zoom est agréable à utiliser, fluide et précise comme la bague de mise au point.

Test du Canon EF 16-35 mm f/2,8L III USM

Photo prise en RAW sans aucune retouche sous Adobe Camera RAW. 1/125s 24mm f/2.8 ISO 1600

Quant au piqué, non je n’ai pas fait d’essais sur mire, je vous donne juste mes quelques impressions. Comme beaucoup d’objectifs, ce 16-35 délivre un meilleur piqué lorsqu’on ferme un peu le diaphragme à 16 mm. Entre 24 et 35 mm, le piqué semble plus homogène mais ne soyons pas plus royaliste que le roi, le piqué est tout de même très bon à toutes les focales.

Concernant le vignettage, il est présent à pleine ouverture et particulièrement au grand angle, il suffit alors de fermer pour le voir disparaître. La distorsion est légèrement présente mais se récupérera très facilement sous Adobe Caméra RAW.

Le mot de la fin ? J’en veux un ! Nan, plus sérieusement, ce Canon EF 16-35 mm f/2.8L III USM vaut vraiment la peine si l’ultra grand angle Canon 11-24 mm ne vous intéresse pas, cependant,  il est vrai qu’il est à cheval sur le 24-70 et le 11-24, mais ce dernier donne plus de vignettage et offre une ouverture constante f/4, ceci dit sur du paysage, on cherche rarement les effets de la profondeur de champ. Maintenant, le tarif peut en rebuter plus d’un puisqu’il est proposé au tarif de 2499.- CHF.

Test du Canon EF 16-35 mm f/2,8L III USM

Même photo retraitée sous Adobe Camera RAW avec correction des tons clairs, contraste et corrections de l’objectif.

Frederik Gravier

Passionné depuis plus de 15 ans par la photographie, les appareils photo, les drones, la vidéo et l'image en général, j'en ai fait mon métier et depuis quelques années, je vous fais partager cette passion !

Les derniers articles par Frederik Gravier (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter


Twitter

Discussions

Aller à la barre d’outils