Panasonic LUMIX DMC-GX800

Panasonic nous présente un hybride d’entrée de gamme, dépourvu de viseur et de stabilisation, mais qui présente des airs de famille avec le GX80 lancé au printemps dernier.

Vous êtes fans de selfies, le Panasonic LUMIX DMC-GX800 est fait pour vous. L’écran arrière est tactile et est donc logiquement orientable à 180 degrés, ce qui le fait passer automatiquement en mode selfie et simplifie la mise au point pour l’autoportrait. Ce dernier mesure 3″ (7,6 cm) et affiche 1,04 Mpts. Des modes Déclencheur et Amis ont été implantés pour déclencher automatiquement d’un geste de la main ou lorsque deux visages se rapprochent dans le cadre.

Panasonic LUMIX DMC-GX800

Panasonic nous présente un hybride d’entrée de gamme, dépourvu de viseur et de stabilisation, mais qui présente des airs de famille avec le GX80 lancé au printemps dernier.

Les caractéristiques sont impressionnantes pour un appareil qui se positionne en entre de gamme, je vous laisse juger par vous même ; capteur Live Mos au format 4/3 sans filtre passe-bas de 16 Mpxl associé au processeur Venus Engine, un mode photo 4K à 30 im/s’est ainsi que les fonctions Post Focus et Focus stacking, une sensibilité jusqu’à 25600 ISO, autofocus par détection de contraste soutenu par le système DFD (Depth From Defocus), enregistrement vidéo en UHD jusqu’à 30 i/s, un mode débutant IA+, 21 modes Scène, un mode Contrôle créatif comprenant 22 filtres artistiques, un mode Panorama actif également en configuration Selfie, une fonction Time Lapse et un mode Snap Movie permettant de réaliser de courtes séquences vidéo de 2, 4, 6 ou 8 secondes.

À noter, le Panasonic LUMIX DMC-GX800 fonctionne avec des cartes microSD.

Sortie prévue en février pour 599 CHF avec le zoom 12-32 mm f/3,5-5,6. Trois coloris sont au choix : noir, argent et marron.

  • Capteur : Live Mos 16 Mpxl, 13 x 17,3 mm sans filtre passe-bas
  • Monture : Micro 4/3
  • Protection : –
  • WiFi : Transfert de fichiers, contrôle à distance
  • Ecran : LCD 7,6 cm orientable et tactile, 1 040 kpts
  • Autofocus : Détection de contraste et DFD sur 49 zones, détection des visages, sélection tactile de la zone
  • Modes de mise au point : AF simple avec retouche du point, flexible, continu ; manuel
  • Exposition : Multizone, pondérée centrale, spot
  • Bracketing : 3, 5 ou 7 im sur +/- 3 IL
  • Balance des blancs : Préréglée (5), perso (4), température
  • Rafale : 5,8 im/s’en AF-S
  • Sensibilité : 100 à 25 600 Iso
  • Vitesse : 1/16 000s à 60s, pose B
  • Flash : TTL, NG 4 pour 100 Iso ; synchro X à 1/50s
  • Vidéo : 4K UHD 24 ou 25 im/s, Full HD 24 à 50 im/s
  • Interfaces : USB 2, HDMI, griffe flash
  • Carte mémoire : microSD
  • Alimentation : Li-ion (7,2 V, 1 200 mAh), 210 photos environ
  • Taille : 106,5 x 64,6 x 33,3 mm
  • Poids : 269 g (avec accu et SD)

Les derniers articles par Frederik Gravier (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter





L’analphabète de demain ne sera pas celui qui ignore l’écriture, mais celui qui ignore la photographie. László Moholy-Nagy.

Fait avec passion depuis 2015 © swiss-photos 2019

Untitled Document Facebook Twitter Instagram Flickr YouTube